mercredi 15 mai 2013

S.I.M.P.L.I.F.I.E.R










J'aimerai pouvoir simplifier les choses. Ne garder que les grandes lignes pour comprendre chaque lecture. Je commence par simplifier cette image de Paris. Ce qui est absurde c'est que Paris est sans doute la dernière chose que je voudrais simplifier.
Demain, je vais me jeter dans toute cette complexité. Cette ville me manque tant. Ces enchevêtrements de personnes, de formes, de lumières, de moments restent pour moi un émerveillement permanent. 
Je pensais que je me serais peut-être un lassée. Qu'avec le temps moins de bonheur accompagnerait chacune de mes visites. Il n'en est rien. Bien au contraire. Mon coeur palpite toujours de la même façon à l'idée de plonger toute entière dans Paris. 













10 commentaires: